En conflit avec  votre belle-famille

Comment gérer votre belle-famille ?

Son travail prend toute la place. Ou ses stages de chorale, la pêche, le foot... Bref : vous n'avez plus de temps à deux et vous vous sentez délaissé(e) par votre chéri(e).

A la maison il/ elle est sur son ordinateur, ou sans arrêt au téléphone. Quand vous lui en faites le reproche il/elle se sent incompris(e). 

 Comment en êtes vous arrivés là ? Est-ce que cette intensité de travail est nécessaire ? Est-elle choisie ou subie ? Assumée par le deux conjoints ? Lorsqu'il ne travaille pas, votre conjoint(e) est-il/elle présent(e) ou préoccupé(e) ? Celui qui s'investit ailleurs est-il conscient des répercutions de son absence sur votre couple, votre famille ? Est-ce que vos weekend et soirées sont aussi de bons moments ?

Lettre d'une conseillère conjugale à une femme qui souffre

"Mon mari prend toujours conseil auprès de sa mère, je ne supporte plus son attitude."

 

Madame,

 

J’entends combien cette réaction de votre mari vous met en difficulté. Votre agacement est peut-être d’autant plus grand qu’il vous renverrait au sentiment de passer en second, d’avoir moins de valeur (vous ou votre avis) que votre belle-mère. Probablement cette attitude vous met-elle en rivalité avec cette autre femme qui compte aussi pour lui.

Est-ce de cela dont il s’agit ?

Ou bien avez-vous le sentiment qu’il s’agit pour lui d’un manque de maturité, d’une faiblesse qui le dévaloriserait à vos yeux…

Peut-être autre chose encore…

Il prend conseil dites-vous… Suit-il les conseils de sa mère ? Vous en semble-t-il dépendant ? Ou cela lui permet-il de se positionner ensuite avec d’avantage d’assurance, comme quelqu’un qui aurait vraiment posé le pour et le contre en prenant différents avis ?

Etes-vous fâchée par le simple fait qu’il prenne avis ? Qu’est ce qui vous est réellement insupportable au moment où vous savez qu’il prend conseil ?

Enfin, de quoi auriez-vous besoin pour vous sentir apaisée ?

Qu’il ne prenne plus du tout l’avis de sa mère ? Avec quelles conséquences ? Risques ou bénéfices ? Qu’il prenne moins avis ? Comment en évalueriez-vous la proportion ?

Qu’il tienne d’avantage compte de votre avis ? Comment valorisez-vous votre avis ? Lui faites-vous des propositions concrètes aux problèmes qui le font se tourner vers les conseils de sa mère ? Ou bien vous contentez-vous de fulminer ?

Dans cette situation qui vous insupporte, il y a ce qui lui appartient et il y a ce qui vous appartient. Avant de vouloir que votre mari change je vous invite à réfléchir à ce que vous pouvez commencer par changer vous-même pour faire reculer votre propre réaction.

Voyez qu’il n’est pas simple de répondre à cette question sans chercher avec vous présente. Peut-être pourriez-vous y voir plus clair après quelques rendez-vous avec un de nos conseillers conjugaux, pas de ceux qui donnent des conseils comme votre belle mère mais de ceux qui tiennent conseil, avec vous… 

Mettez les choses à plat

​Êtes-vous d'accord pour travailler plus pour gagner plus ou voulez vous bien travailler un peu moins pour vous aimer (beaucoup) plus ?

Mes conseils
"
Quels risques à travailler moins ?

Peur de moments de conflits à la maison, besoin de sécurité financière, envie d'être "à la hauteur", besoin d'une valorisation par le travail... ?

Fixez-vous des moments déconnectés

des moments "inutiles", rien que pour vous ressourcer.

Optimisez votre efficacité au travail

En vous méfiant des "mangeurs de temps", notifications SMS, pause café trop longues, restaurants au lieu de la cantine...

Prévenez votre entourage !

De votre nouvelle organisation (horaires de travail, réponses aux mails le soir, etc...). Ils vous aideront à tenir vos engagement d'autant plus que vous les informez.

Quelles sont vos priorités ?

Qu'est ce qui compte le plus pour vos aujourd'hui, que voulez-vous avoir réussi dans 10 ans ? Est-ce votre couple, votre carrière, un voyage ? En fonction de vos objectifs faites votre feuille de route à deux.

"

2016 créé par Bénédicte de Dinechin et Camille d'Arras

Conseillère Conjugale et familiale - Psychologue