Le Baby Clash

le baby clash, les disputes après une naissance
Un phénomène nouveau

Il y a un demi-siècle on ne se posait pas autant de question à l'arrivée du premier enfant. Les rôles sociaux étaient clairement établis, ce qui en quelque sorte facilitait le processus.

Aujourd'hui nous avons une grande liberté de choisir le moment où l'on désire un enfant, le type d'éducation que nous souhaitons lui donner, la place nos ambitions personnelles et professionnelles...

 

Cette liberté, est une très grande chance. C'est aussi paradoxalement une sacrée exigence sur les épaules des parents qui se convainquent qu'il faut faire les bons choix.

“Je ne comprends pas ma femme depuis l'arrivée de Manon. Elle me pompe l'air.”  Samuel, 35 ans.
“J'en voulais à ma petite fille Emma de me gâcher ma vie et je m'en voulais de lui en vouloir. J'étouffais. Mon partenaire me donnait des conseils qui m'agaçaient. Il prenait ses distances avec moi. On a commencé une thérapie de couple. Il m'a mieux comprise et j'ai commencé à me reposer sur lui.”  Anna, 27 ans.
Faites passer votre couple avant votre enfant

Vous étiez heureux/se en couple, vous avez attendu un enfant et vous voilà parents. 

Quelle joie ! Quel chamboulement aussi.

Une logistique nouvelle s'installe, la vie continue sur son rythme soutenu, votre temps libre est quasi exclusivement consacré à votre enfant... et les nuits souvent saccadées.

Vous n'avez plus vraiment de temps à deux et votre couple est mis à rude épreuve.

    1/  Rassurez-vous, ce qui vous arrive est fréquent. Les anglais ont même inventés un terme pour ça : le "Baby clash".

    2/ Si vous voulez faire plaisir à votre enfant, pensez d'abord à votre couple. Votre bébé peu bien avoir des vêtements un sales, des repas répétitifs, pleurer dans sa chambre... il avant tout de sentir ses parents qui s'aiment.

Mes conseils

Père, mère deux rôles différents

Si vous êtes une femme, vous devrez faire l'effort d'arrêter d'admirer votre enfant pour donner une place de père à votre conjoint. Si vous êtes un homme vous devrez aider la mère de votre enfant à retrouver son rôle de femme.

Passez le relais à votre conjoint

Il est important que vous fassiez tous les deux l'expérience de la parentalité. Si vous avez l'habitude de beaucoup vous occuper du bébé laissez-le donc une soirée ou un jour à votre chéri.

Parlez logistique

Le quotidien des jeunes parents est envahi d'organisation, d'intendance et de rangements. Avez-vous pris ensemble le temps d'optimiser ?

Bilan sanguin

Si vous êtes fatiguée pensez-y, surtout après une grossesse.

Prenez du temps de qualité à deux

​Faites garder votre enfant, sortez ! Et quand vous prenez ce temps pour vous, essayez de ne pas parler du bébé.